The Perfection

Note
7 / 10
Notez ce film :
Nul !Très mauvaisMauvaisPas terribleMoyenPas malBonTrès bienExcellentChef d'oeuvre (1 votes, moyenne 6.00 sur 10)
Loading...
201890 min,

Synopsis

Dans ce thriller retors, une musicienne prodige renoue avec ses anciens mentors, mais c'est une autre surdouée qui les accapare maintenant...

Après avoir bénéficié d’un petit succès en festivals (Fantastic Fest 2018), ‘”The Perfection” débarque sur Netflix début 2019. Et dans le genre des thriller autour du monde artistique (dont le meilleur exemple reste “Black Swan” de Darren Aronofsky), on a vu énormément de films se prendre les pieds dans le tapis des clichés. Pas de panique, pas de spoil : on restera volontairement évasifs sur l’histoire, pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte.

Et c’est l’une des craintes que l’on a en tête lorsqu’on fait connaissance avec le personnage “torturé” de Charlotte, l’héroïne. Mais heureusement, le scénario, superbement construit à coup de twists et de revirements, parvient à nous surprendre. Pour réussir ce tour de force, le réalisateur Richard Shepard (Girls), qui a également co-écrit le scénario, fait des choix qui ne feront pas l’unanimité, mais qui s’avèrent assez efficaces.

Image du film "The Perfection"
© 2018 Capstone Pictures − Tous droits réservés.

S’agit-il d’une folie meurtrière ? D’un virus mortel ? On ne le saura qu’à la fin du film. Le plaisir est total face à ce spectacle qui dérape, laissant le spectateur perdu dans cette petite excitation de l’inconnu. Et côté casting, c’est aussi du solide. Le film repose entièrement sur les épaules des actrices Allison Williams (inoubliable dans “Get Out”) et Logan Browning (Dear White People), qui semblent s’éclater. Elles réussissent toutes deux à livrer des performances marquantes dans cet univers complexe qui cherche constamment à déjouer et bouleverser le spectateur. Dans toutes les facettes de ces personnages complexes, leur talent transparaît.

Image du film "The Perfection"
© 2018 Capstone Pictures − Tous droits réservés.

Sous ses faux airs de téléfilm (faussement) convenu “The Perfection” apporte fraîcheur et divertissement, comme le font souvent les films Netflix. Pas besoin d’un budget immense, ni d’un casting 5 étoiles ni encore d’aller chercher un ancien film à rebooter : la créativité, c’est parfois aussi simple ça. Alors on trouvera bien quelques petits défauts, comme quelques raccourcis parfois un peu faciles et un ton qui surfe un peu trop entre la comédie et le thriller, sans vraiment privilégier l’un ou l’autre.

Alors non, “The Perfection” n’est pas parfait, mais le film est suffisamment violent, bizarre, complexe et un peu cinglé pour nous plaire. Un mélange de styles plaisant et malin.

Sound

Paul Haslinger

Original Music Composer

Production

Dan Clarke

Line Producer

Directing

Camera

Vanja Cernjul

Director of Photography

Editing