#Critique The Pool (Ping Lumpraploeng)

Réalisateur : Ping Lumpraploeng
Production : Amornthep Sukmanont, Charoen Kaithitisuwan, Nitcha-orn Palakon
Scénario : Ping Lumpraploeng
Acteurs : Theeradej Wongpuapan, Ratnamon Ratchiratham
Pays : Thaïlande
Notre note : 7/10

Il nous est tous arrivés dans une situation difficile de se dire “ça pourrait être pire”. C’est ce que le héros de “The Pool” se dit pendant les vingts premières minutes du film. Profitant d’une petite baignade avant la vidage d’une piscine, Day a le malheur de faire un petit roupillon au mauvais moment, et tout dérape. Il se réveille dans le bassin au deux tiers vide avec l’impossibilité d’en sortir. Comme si ça ne pouvait pas être pire, Koi, sa copine un peu nunuche il faut l’avouer, se fracasse le crane en voulant plonger dans deux mètre d’eau. Comme le sort semble s’acharner, elle est enceinte.

La situation étant déjà assez compliqué à ce stade, la loi de Murphy se poursuit avec un crocodile qui tombe à son tour par accident dans la piscine pour tenir compagnie au couple. Le décor est donc planté, “The Pool” se transforme en survival en huit clos, et nos deux héros vont devoir faire leur possible pour sortir de la piscine tout en évitant les assaut du croco. Et des occasions de remonter, il y en aura, mais , la faute à pas de chance, ça foire à chaque fois. Toutes ces tentatives, bien que parfois tirées par les cheveux restent néanmoins crédibles, grâce au sérieux des acteurs et au premier degré dans lequel le tout est emballé, le film finit par basculer dans la comédie horrifique. Car oui, on se marre devant “The Pool” : chaque plan pour s’évader et le résultat qui en découle sont par moment à se rouler par terre.

Le scénario renouvelle sans cesse ce comique de situation si bien que l’on ne s’ennuie jamais, et apporte une touche de romantisme entre Day et Koi qui se développe via quelques flashbacks très courts qui ne parasitent pas l’intrigue principale. Et le crocodile dans tout ça ? Crédible lorsqu’il est à distance de son futur repas (et pour cause, une vraie bête a été sollicitée pour le film) , ça se gâte lors des attaques avec des CGI qui ne sont pas à la hauteur.

Tenant le pari du lieu unique, ce film d’attaque animale se trouve être aussi une comédie réussi matinée d’une touche de romance parfois touchante. “The Pool” est une surprise que l’on attendait pas. Il ne reste plus qu’a prier pour une sortie Française.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *